La LPO Vendée, 2 autres associations et 3 paysans  achètent une ferme dans le Marais breton, en Vendée !

 

 

  • 3 jeunes paysans qui cherchent des terres, des bâtiments et des moyens pour faire de l’élevage bio dans le Marais breton, l’une des plus grandes zones humides de l’Ouest de la France…

​ 

  • 3 associations du territoire qui travaillent régulièrement ensemble pour développer une agriculture locale et respectueuse de la nature et des humains : la LPO Vendée (des naturalistes engagés), le Collectif Court-Circuit (des consommateurs) et Gens du Marais et d’Ailleurs (des producteurs)…

  • Une ferme à vendre avec 80 ha de prairies naturelles, des bâtiments et une maison : une belle opportunité pour restaurer une grande surface de prairies humides tout en installant des jeunes qui produiront de la viande, du beurre, du fromage bio et de la biodiversité !

Cette ferme est située entre Saint-Urbain et La Barre-de-Monts, et les anciens exploitants sont partis à la retraite sans trouver de repreneur. La propriétaire a mis en vente 80 hectares et les bâtiments attenants. La LPO Vendée, Gens du Marais et d’Ailleurs (association d’une vingtaine de producteurs locaux) et le Collectif Court-Circuit (association de consommateurs comptant plus de 400 foyers) y ont vu là une formidable opportunité pour installer de nouveaux paysans avec des projets à taille humaine : Soizic, Benoît et Betty.

  

Tout ce petit monde (les 3 associations et les 3 éleveurs) a cogité sur le partage du bien, la location des terres et la restauration des prairies humides, l’usage des bâtiments, et surtout les apports financiers des uns et des autres jusqu’à la signature d’un compromis de vente dans le courant de l’été 2017.

Il s’agit donc bien d’un projet écologique, agricole, économique, et d’entre-aide locale, dans un contexte de déprise agricole, de panne des vocations en élevage et de forte demande en produits locaux.

C’est avant tout 80 ha de prairies naturelles humides : de l’herbe à perte de vue, des fossés, des mares, des roseaux…

Il y a aussi 2 stabulations, 2 hangars de stockage, 1 grange, 1 salle de traite, 3 petites granges, 1 ancien bâtiment d’élevage de volailles (désaffecté depuis longtemps), une maison d’habitation et ses dépendances.

Share on FacebookTweetPartager sur Google+Envoyer par email

Crédits : Rémi Bontemps, Julien Sudraud, Philippe Briffaud, Elsa Grousseau, Matthieu Vaslin, Sébastien You, Clément Caiveau, Cédric Nassivet, LPO Vendée, Les pieds sur terre.