Dialogue Permanent pour la Nature

Un nouvel outil pour la protection de la nature

La LPO Vendée expérimente un nouvel outil pour alimenter la réflexion sur la protection de la nature dans les fermes du réseau Paysans de nature : le Dialogue Permanent pour la Nature (ou DPN).

Il s’agit, dans le cadre du projet Paysans de nature, de s’inspirer de l’outil “système participatif de garantie” de Nature et Progrès pour l’utiliser dans nos réseaux, avec un volet « biodiversité sauvage » en plus. Lors de la visite de la ferme, il s’agit d’associer au paysans un confrères ou une consœur du paysan concerné, un naturaliste, un consommateur pour des échanges à la fois technique et pratique.

Une visite en 4 temps

Les visites peuvent se dérouler en 4 temps :

  • description des productions et de la ferme
  • repérage des éléments de paysage qui génèrent ou pourraient générer de la biodiversité, sur la base de critères simples (largeur des haies, présence de talus, taille des parcelles, pente des bords de mare etc) que chacun pourra apprécier sans l’aide des autres par la suite ;
  • discussion autour des éléments qui pourraient être améliorés (par exemple la densité de haies) et autour des freins techniques, économiques, culturels, qui pourraient empêcher cette amélioration
  • synthèses sur les éléments positifs et les éléments de progrès, avec pour objectif d’évaluer ensemble la marge de progrès l’année suivante

DPN à la Ferme des Ores

chez Florence et Olivier

Le 20 juillet 2020, c’est à la ferme des Ores à Sainte-Gemme-la-Plaine que les maraîchers Olivier Cotron et Florence Gonzales ont accueilli les participants (naturaliste, paysans et consommateur, membre d’AMAP) pour un après-midi d’échanges sur la place de la biodiversité dans leurs pratiques.

Dialogue Permanent pour la Nature – Temps d’échange à la ferme des Ores (juillet 2020) Photo © Hélène Phan

D’autres DPN à venir

Vous êtes paysans, consommateurs ou naturalistes, venez participer à ces moments d’échanges sur la place de la biodiversité dans les pratiques agricoles.

DPN en sud Vendée dans les fermes de vaches maraîchines

Prochains DPN prévus en octobre 2020 dans 4 fermes du sud Vendée, en élevage de vaches maraîchines :

  • Ferme de Dixméries à Triaize : chez Sophie et Hugues
  • Ferme du Palaineau au Langon : chez Genviève, Arnaud et Simon
  • Ferme à Vix : chez Fabien
  • Ferme du Loriot à Moutiers les Mauxfaits : chez Seb

DPN en Marais breton

D’autres dialogues permanents pour la biodiversité sont en cours de programmation en Marais breton